Site statique, site dynamique, CMS : que choisir ?

Site statique, site dynamique, CMS : que choisir ?

Le monde de la création de sites web est une nébuleuse avec beaucoup d’acteurs sur le marché, beaucoup de possibilités et de solutions. Quand on veut son site web, il n’est pas forcément évident de s’y retrouver, petit tour d’horizon des solutions

Cela commence souvent par un « Je veux un site web »

Internet est un formidable outil pour faire connaître son activité et gagner la confiance de nouveaux clients. En effet, la toile, ne se limite pas à l’échelle d’un quartier ou d’une ville mais permet d’agrandir sa zone d’achalandage en développant son activité à l’échelle d’une région, d’un pays ou bien même encore du monde entier.

Cet outil, quand il est bien mis en œuvre et bien utilisé, peut faire beaucoup, preuve en est, beaucoup de personnes gagnent leur vie grâce à internet (les cyber-marchands, blogueurs), la condition de base, est de mettre à jour régulièrement son site web pour rester dans la course. Maintenant, ce serait plus agréable de le faire avec le bon outil ? Et c’est là, que l’on commence à se perdre …

Un « internet » de solutions

Pour réaliser son site web, il existe énormément de solutions, comme par exemple : la location de site web, une page Facebook, la création d’un site web statique, la création d’un site web en utilisant un CMS (Gestionnaire de contenu comme WordPress, Joomla, Drupal) ou des solutions de boutiques comme Magento ou Prestashop mais encore des sites réalisés sur-mesure.

Dans ces solutions, il y a encore une nébuleuse de solutions (vous pouvez voir notre article sur Elementor avec WordPress), à tel point que n’importe qui de novice, peut vite s’y perdre et ne plus y comprendre grand-chose …

La location de site web

Un peu comme une voiture, que vous ne souhaitez pas posséder et où vous ne voulez pas gérer l’entretien, cette solution vise à vous mettre à disposition, moyennant un abonnement mensuel, une solution dans laquelle, vous pouvez visuellement créer vos pages et commencer à développer votre activité sur internet.

C’est une solution qui peut être intéressante pour des petits sites internet mais celle-ci n’est pas évolutive et vous resterez toujours dépendant du prestataire. A terme, cette solution est également économiquement, moyennement rentable, puisque vous allez devoir payer, quoiqu’il arrive, tous les mois, un abonnement, sous peine de voir votre site internet disparaître de la toile.

Bien utilisée, elle est intéressante pour des sites évènementiels, qui ont une vocation à rester très peu de temps sur internet. On profite de l’aisance d’avoir un éditeur visuel pour rapidement faire son travail, ainsi, on dépense uniquement le juste prix pour le temps dont on en a besoin.

La page Facebook ou les réseaux sociaux

Une page Facebook peut être un très bon commencement, pour démarrer son activité et rapidement trouver des clients. La page permet également de développer et de maintenir active, une communauté. Étant donné que Facebook, sait tout de vous, il saura tout de votre activité également.

Les pages Facebook disposent de nombreuses fonctionnalités mais elles ne rivalisent pas avec un vrai site internet. On mise plutôt sur l’aspect communauté et l’instantanéité, là où le site internet est une vitrine ouverte 24h/24 avec un descriptif détaillé de tous vos produits / services. On peut se servir de sa page Facebook pour y mettre en avant du contenu et c’est également un moyen simple de ne pas créer de blogue.

Les sites web statiques

Aux prémices de l’internet, dès lors que l’on voulait un site web, il n’y avait que guère le choix, de réaliser des pages web statiques. Un site web statique est un site dont le contenu est « figé » et qu’on ne peut mettre à jour facilement, sans devoir utilisé un éditeur et un logiciel pour envoyer ses pages sur le serveur les hébergeant.

Exemple : vous êtes en reportage au fin fond d’un pays du monde et vous souhaitez publier un article, vous n’aurez pas la possibilité, à l’aide de votre smartphone de mettre à jour aisément votre site internet. Ce problème peut être résolu à l’aide des sites web dynamiques …

Un de gros avantages des sites web statiques est que vous ne consommez pas de ressource côté serveur pour calculer l’affichage de la page puisque vos fichiers contiennent déjà tout le code nécessaire pour afficher la page visitée. Ainsi, ils sont moins couteux à héberger et vous pouvez réaliser des économies sur votre hébergement. Aussi, ils servent beaucoup à permettre de servir le contenu le plus proche du visiteur pour obtenir les meilleurs performances possibles en terme de rapidité d’affichage par exemple.

Les sites web statiques sont dès fois proposés par les solutions que l’on achète avec des logiciels que l’on installe sur son ordinateur. La contrainte est qu’il vous faut le logiciel pour éditer le site web et donc votre ordinateur.

Un autre avantage des sites web statiques est qu’ils ne permettent pas à un intrus de venir pirater facilement le contenu de votre site. En effet, comme le site n’est pas généré au moment de la visite, il n’y a pas de dynamisme qui entre en jeu et donc pas de possibilité de modifier le comportement de ce « dynamisme » (Le dynamisme est créé à l’aide d’un langage comme le PHP, Python, Java, NodeJS ou tout autre langage …). Vous êtes, ainsi, protégés contre certains types d’attaques.

Les sites web dynamiques

Les sites web dynamiques permettent toutes les fantaisies possibles. En effet, dans cette catégorie de site, on trouve notamment les applications (une interface de gestion par exemple) mais aussi les sites vitrines ou bien les boutiques sur internet. Grâce, (comme on le disait plus haut), aux langages informatiques, on peut laisser libre court à son imagination et développer, pourquoi pas, des solutions novatrices.

Dans cette catégorie, il existe plusieurs approches. Faire confiance à un gestionnaire de contenu, ou bien développer, un site web, sur-mesure en utilisant des outils comme des « framework » (Un framework, littéralement traduit « cade de travail », permet à un développeur de se concentrer sur sa tâche principale, à savoir créer le site web et non perdre son temps à construire l’éco-système tout autour de celui-ci, en principe, cela évite de réinventer la roue …)

Les gestionnaires de contenu ou boutiques en ligne

A l’origine, un des gestionnaires de contenu souvent utilisé était Joomla (nous en avons toujours beaucoup utilisé sur nos projets) mais la tendance va nettement depuis, plusieurs années, vers WordPress. L’avantage de ces gestionnaires de contenu (CMS : content management system) ou boutiques en ligne, quand ils sont bien mis en œuvre, c’est de permettre de rapidement mettre à jour le contenu d’un site web (bien entendu, il faut que vous rédigiez le contenu :-)). Un des inconvénients majeurs est qu’il faut les maintenir régulièrement à jour, pour vous éviter toute mauvaise surprise (attaque, défacement, vol de données …). Un des gros atouts de ces outils et que vous êtes libre comme l’air d’aller où vous voulez avec votre site web (changer d’hébergeur ou de prestataire qui gère votre site).

Les sites web ou développements sur-mesure

Cette catégorie est à réserver quand aucune solution n’existe sur le marché ou que vous voulez avoir un contrôle total sur les données que votre application traite (exemple, une application soumise au RGPD où les données doivent être conservées de manière sécurisée). Il est possible, dans certains cas, de commander des développements sur-mesure qui viennent compléter, par exemple, un WordPress pour que celui-ci s’adapte à vos besoins. L’inconvénient, est que vous restez « couplé » à WordPress et qu’il faudra repayer, si jamais, vous souhaitez changer de solution.

Un des gros inconvénients de cette solution est que vous restez dépendant du prestataire et bien souvent, vos données sont difficiles à récupérer, ce qui, créé, par la suite, beaucoup de problèmes en cas de défaillance de votre prestataire.

Dans certains cas, et quand les solutions sur-mesure sont bien faites, elles sont généralement réalisées à l’aide de technologie que tout un chacun est capable de reprendre (grâce notamment aux framework qui existent)

Samedi 20 février 2021 | Catégories : Site internet | Mots-clés: cms magento prestashop site internet site web wordpress