Il est toujours question de mode, qu’importe le domaine dans lequel on travaille. En ce moment, la mode est aux sites internet faits avec le thème Elementor et WordPress comme CMS (Content Management System ou gestionnaire de contenus). Concrètement, quels sont les avantages et inconvénients d’une telle solution ? tant pour le propriétaire du site internet que pour celui qui l’a conçu ? Un peu à la méthode de Sherlock Holmes et de son comparse … Watson, menons l’enquête … !

Elementor ? Mais qu’est-ce que c’est ?

WordPress depuis sa création (on le rappelle à la base, c’était un moteur de blogs … et non un CMS, mais finalement, un blog s’apparente à du contenu, donc pourquoi pas le faire évoluer vers un CMS ?) souffre d’un défaut cruel : il est simple à utiliser mais ne permet pas, pour n’importe quel quidam, de créer simplement et visuellement des pages.

Au lieu de réinventer la roue, certains ont eu la bonne idée de se dire d’utiliser WordPress comme support et de venir créer un thème qui propose de créer visuellement des pages en faisant du Drag & Drop (Glisser-déplacer …) ou bien en jouant du clicodrome. Ce sont, de cette espèce, que sont les thèmes WordPress Elementor, Avada, Divi ou bien encore Enfold.

Que leur reproche t-on à ces thèmes ?

Là où le navigateur parcourt une page Web pour en extraire la substantifique moelle et vous l’afficher décemment, eux ont rajouté une couche de plus avec un langage à eux (une imbrication de shortcode WordPress en somme), qui nécessite un travail de la part du serveur pour convertir ce langage en langage compréhensible par le navigateur internet, à savoir le HTML. Ce travail doit se faire pour chacune des pages du site internet réalisé à l’aide du thème.

Ces transformations à tout bout de champs, sont délétères pour des sites internet ayant beaucoup de visiteurs. En effet, faire travailler un serveur pour afficher exactement le même contenu à tous les internautes, ce n’est pas très efficient … A l’heure où on s’attache à l’écologie et où une partie mondiale de la consommation électrique est occasionnée par les datacenters, il serait peut-être bon de modérer ces pratiques ?

Et si on jouait à cache-cache ?

Une partie de la réponse à ces problématiques est une partie de cache-cache … L’idée derrière tout cela est de générer une seule fois, le contenu et de le mettre à jour, uniquement en cas de changement. Autrement dit, l’ensemble des serveurs consommeront moins d’électricité car il n’y aura pas de calcul rébarbatif à produire, surtout pour envoyer toujours le même résultat …

Mais Watson, on a la solution ?

En effet, mettre du cache règle une partie de la problématique mais il y en a tellement d’autres … WordPress est composé d’articles et de pages, ces pages n’ont pas de notion de thème puisque le thème, vous l’installez et vous pouvez le changer à votre guise mais quid du contenu avec ces systèmes ? C’est là que le bas blesse … en effet, votre contenu part avec votre thème et en informatique c’est une très MAUVAISE PRATIQUE.

Pourquoi ?

Comme nous le disions auparavant, l’éditeur de thème va ajouter une suite de balises propriétaires et y inclure le contenu, votre contenu. Ces balises sont là pour mettre en forme votre page et viennent polluer votre contenu, le rendant irrécupérable sans un traitement …

Dans un site internet, ce qui vous appartient réellement, est le contenu et non pas le contenant puisque WordPress est un CMS open-source, donc c’est un peu comme si on vous dépossédait de votre contenu … et donc de votre propriété ! Généralement, en informatique, on essaie de responsabiliser le plus possible les composants et leur attribuer un rôle précis à chacun. Ceci permet d’assurer que la solution est pérenne et que la maintenance sera facile.

WordPress a, lui, la solution : Gutenberg !

WordPress a suivi ce mouvement de près et a sorti la riposte : Gutenberg.

Au début, sceptiques à l’idée de cette solution, finalement, elle est adéquate et bien pensée. Au lieu d’avoir tout un contenu complètement dépendant d’une solution type Elementor, Divi ou autre, WordPress a remonté d’un niveau la solution d’édition de pages en l’intégrant nativement dans son système. De ce fait, tout thème WordPress supportant nativement Gutenberg est capable d’afficher votre contenu correctement sans devoir tout changer …

Imaginons … vous avez un site tout neuf, l’agence internet ayant réalisé le site internet a fait le pari de WordPress et a intégré nativement le support de Gutenberg dans son thème … quelques temps après … cette agence disparaît et vous vous demandez comment vous pourriez faire évoluer votre site internet à moindre frais ?

En fait, il suffit de trouver une agence web vous proposant de refaire un thème (et non de tout casser pour tout reconstruire même si c’est dans l’intérêt de tout le monde de gagner de l’argent …) tout en capitalisant sur Gutenberg ! Votre contenu est sauvé, vous ne vous retrouvez pas à devoir tout refaire, ce que vous aviez déjà fait auparavant …

WordPress, c’est un peu comme une maison mais pour votre site internet …

L’informatique et l’internet se doivent de coller à la vie réelle que nous connaissons tous …

Il nous arrive de temps en temps de vouloir refaire notre intérieur, mais quand on refait son intérieur, on ne casse pas son logement pour le reconstruire …. ?!

Avec WordPress c’est un peu pareil, vous avez WordPress, comme solution logicielle, que vous faites évoluer en le mettant à jour, votre thème représente l’aspect de votre site internet (un peu la couleur de vos murs de chez vous) et le contenu (votre texte, ce qui convainc les gens de vous faire confiance) l’équivalent de nos meubles … Quand vous souhaitez changer la couleur d’une pièce de votre logement, vous ne voulez pas forcément jeter les meubles …

C’est ainsi qu’il faut réfléchir quand on choisit ces solutions … voir cela comme un investissement de départ à pérenniser et ne pas, sans cesse, tout refaire … (Même si faire et défaire c’est travailler !)

Quels sont les avantages ?

Ces thèmes permettent de rapidement mettre en œuvre des pages éditables visuellement sans devoir s’y connaître beaucoup. Ils ont une place sur le marché mais doivent être utilisés à bon escient. Ce sont des outils avant tout, et comme tout outil, il a une utilisation adéquate (Vous en connaissez vous, des personnes, qui utilisent  un marteau-piquer pour enfoncer un clou ?) Nous le recommandons pour réaliser des sites mono-pages (petits), économiques, rapides à réaliser en attendant de faire un plus gros site internet et aussi, il faut que le cache soit activé et qu’un minimum de mesures visant à réduire les impacts négatifs soient en place.

Quels sont les autres inconvénients ?

  • Le référencement de sites internet se fait également sur la vitesse d’affichage et bien souvent ces thèmes sont trop lourds (en poids des éléments téléchargés, en séquencement de chargement des ressources …), ils sont pénalisés au niveau du référencement et les tests PageSpeed Insights sont généralement très défavorables.
    Ces tests sont utilisés par Google pour se faire une idée de la qualité de votre site internet (Google veut faire en sorte que le Web soit rapide … ), en quelques sortes, vous partez déjà avec un caillou dans la chaussure
  • Ces thèmes consomment énormément de ressources en terme d’hébergement et en terme de réseau (ressources trop gourmandes, trop de ressources chargées inutilement) donc si vous êtes attentif à l’écologie mais que vous avez un site fait avec ces solutions … le côté écologie en prend un coup, surtout si vous n’utilisez pas de plugin de cache !
  • Maintenance difficile : en effet, si vous ne faites pas régulièrement les mises à jour de ces solutions, le GAP pour mettre à jour est tellement important que de temps à autre, il est quasiment impossible de le remettre d’aplomb. On le sait tous, il faut effectuer régulièrement les mises à jour, surtout pour des questions de sécurité … mais pas que
  • Réversibilité incertaine : si ces solutions ne sont plus mises à jour, votre site internet est condamné à rester dans la version qui ne sera plus maintenue … plus de maintenance équivaut potentiellement à des failles de sécurité si celles-ci sont trouvées et existent. Aussi, vous restez enfermés dans cette solution et vous ne pouvez aisément repasser sur autre chose. De ce fait, votre investissement initial est perdu …

En conclusion mon cher Watson ?

Nous avons pris le parti de nous servir de ces outils quand c’est justifié (contrainte de budget, de délais ou bien site temporaire) mais nous n’utilisons pas cette solution pour tous les sites internet que nous réalisons. Nous préférons, à la manière d’un artisan, réaliser un thème sur-mesure, que le client pourra choisir de changer à terme par un autre thème. Nous pensons à la suite et ceux, dans l’intérêt de notre client.

L’utilisation d’une solution comme Timber (solution complètement remplaçable …) nous facilite la maintenance et les évolutions, avec du code que nous maîtrisons et dont nous sommes entièrement responsables. Nous pouvons ainsi garantir une qualité, et répondre à toutes les exigences de nos clients !

Toute agence reprenant la continuité du projet est normalement capable de s’en sortir et de prendre la relève, c’est aussi ça la réversibilité … et c’est fortement recommandé quand on investit sur des solutions dans un objectif de pérennité.